mardi 26 juillet 2011

S'appuyer sur la diversité pour un travail d'équipe efficace et efficient

Adopter une diversité de points de vue pour prendre de meilleures
décisions...et éviter les échecs!
Dans un des récents numéros du "Journal du Net - Économie et Management" j'ai parcouru un article sur la constitution d'une équipe idéale (Équipe idéale). L'auteur y décrit en 10 profils type de personnes, un "petit tour d'horizon des profils qui feront la richesse de votre équipe" : le bras droit, le technophile, etc.

Même si j'ai quelques réserves sur la pertinence de certains de ces profils, je suis d'accord avec l'esprit de cet article. S'appuyer sur la diversité des personnes permet de mieux travailler en groupe, d'être plus efficace pour le travail d'équipe et d'aboutir à de meilleures solutions. Ce billet recense trois domaines où la diversité peut ainsi être utilisée au mieux.

mercredi 13 juillet 2011

Se concentrer sur ses objectifs (Simplifier sans risques 3/3)


Viser l'objectif, ne pas prendre de chemins de traverse
mais contrôler les risques
Ce billet est le troisième de notre série "Simplifier sans risques" et fait suite aux deux précédents Manager les risques et Réduire les risques pour atteindre les objectifs. Il traite:
  • des liens entre les objectifs d'une entreprise ou collectivité et les activités requises pour les atteindre
  • du rôle de l'audit comme moyen de vérifier la maîtrise des risques et comme levier de simplification. 

mardi 5 juillet 2011

Brulons nos vaisseaux pour nous aider à progresser

Connaissez-vous l'expression "brûler ses vaisseaux"? Elle signifie se couper toute possibilité de repli, de recul et être condamné à aller de l'avant.
Cette expression ne fait que nous rappeler ce qu'a fait le "conquistador" Cortez lorsque au début du 16ème siècle il a débarqué en Amérique centrale venant de Cuba qui avait été découvert et occupé depuis quelques dizaines d'années.
Avec à peu près 1000 hommes, il faisait face à une entière civilisation forte de plusieurs millions d'hommes. On peut imaginer que le moral des troupes ne devait pas être toujours au beau fixe et que Cortez avait quelques difficultés à persuader ses troupes d'abandonner la sécurité du rivage et la proximité des bateaux pour s'enfoncer dans les terres.
Cortez a alors fait mettre le feu à toute sa flotte (sauf 1 vaisseau pour être exact). Privé de la sûreté d'une position de repli, lui et ses hommes n'avaient plus d'autres possibilités que de foncer en avant.
On peut regretter la disparition de la civilisation Aztèque qui en a résulté mais du point de vue de Cortez, en brûlant ses vaisseaux, il s'était mis dans une position où il n'avait pas d'autres choix que de progresser et de réussir.

Dans le cadre de notre vie professionnelle nous pouvons constater des phénomènes similaires. quand les circonstances nous mettent dans une position où il n'y a plus le choix, nous réussissons en général ce qui dans des circonstances ordinaires semblait impossible à réaliser.