dimanche 26 mai 2013

Améliorer nos capacités d'émerveillement, pour un management plus performant (Copier c'est gagner 3/3)


S'émerveiller devant les caprices de la nature!
 Ce billet est le dernier d'une série de trois consacrés à l'émerveillement en management.
Le 
premier billet décrit comment j'avais découvert "l'émerveillement" comme principe de management
Le deuxième décrit quels sont les bénéfices et avantages qu'en tant que manager on peut obtenir d'une capacité à s'émerveiller
bénéfices de l'émerveillement.
Malheureusement les capacités d'émerveillement ne sont pas innées chez la plupart d'entre nous, et pour arriver à s'émerveiller (à bon escient) et s'habituer à pratiquer l'émerveillement, il faut s'entraîner et développer ses capacités. Ce troisième billet indique quelques pistes pour améliorer ses capacités d'émerveillement

Comment s'émerveiller? Ou plus modestement, comment s'entraîner à voir ce qui, dès lors que nous les notons, nous apparaîtrait bien, beau ou tout simplement différent?

Ou comment s'entraîner à comprendre pourquoi, aux yeux des autres, quelque chose apparaît bien, beau et différent? Peut-être que, nous aussi, nous nous émerveillerons quand nous aurons compris ce qui suscite l'émerveillement chez l'autre?
Alors, comment s'émerveiller? Comment s'obliger à voir ce qui est bien, beau ou simplement différent?