dimanche 20 octobre 2013

N'y a t-il qu'un pas de l'éthique à l'équité et donc à l'efficacité ? (1/2)

De l'équité et de l'éthique pour apporter de la douceur et de l'efficacité dans le management ? 
Parcourant mes blogs habituels, j'ai trouvé le même jour, deux articles qui ont attiré mon attention: un sur l'équité et l'autre sur l'éthique. Dans ce billet et le suivant je vous propose de réfléchir au lien entre ces deux notions et un management efficace. Suivez-moi!



1. La notion d'équité en management 
Dans un des billets de son blog, Christophe Faurie avance l'idée qu'un management qui adopterait des processus de décision "équitable" aurait des effets positifs sur l'efficacité d'une organisation
article sur entreprise équitable
Et pour lui un mécanisme de décision équitable est un processus qui :
  • Fait  participer les personnes qu’il concerne : demande leur avis, leur permet de débattre (témoignage de respect et possibilité d’utiliser leur contribution) ;
  • Justifie la décision prise (ceci prouve qu’elle respecte le meilleur intérêt de la société et facilite son appropriation) ;
  • Définit clairement les nouvelles règles du jeu (évite les périodes de recherche de failles à exploiter, et focalise les énergies sur l’essentiel)".

2. Un dessin de Dilbert particulièrement cynique mais pas nécessairement si éloignée de la réalité
Voici la bande dessinée en question CLIC pour Dilbert
Je traduis :
Le "chef à la coiffure pointu" à Wally, ingénieur dans son équipe, "Vous venez d'échouer pour la troisième fois à la formation en ligne sur notre éthique au travail"
Le chef continuant "Vous ne pouvez pas être un ingénieur pour cette société si vous n'avez pas assimilé ce qu'est notre éthique au travail"
Le chef commençant à s'éloigner et continuant à parler "Vous ne me laissez pas le choix, je vais vous inscrire à une formation accélérée pour devenir manager!"

Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette bande dessinée je dois préciser que c'est une caricature de la vie dans une entreprise où tous les "chefs" sont incompétents, tous les collègues sont nuisibles, tous les salariés sont démotivés, etc...Il faut donc la prendre au deuxième degré...

3. Et alors, quel est le lien entre ces deux éléments à priori deconnectés? 
J'ai soudain réalisé que les lettres du mot éthique était presque les mêmes que celles du mot équité...ce qui m'a amené à chercher d'autres points communs. Et je suis alors "tombé" sur la notion que pour une Entreprise avoir un code éthique (et le respecter) était sans doute aussi un moyen de promouvoir un management équitable et donc un moyen de booster l'efficacité. J'étais déjà convaincu qu'avoir un code éthique était une bonne chose mais le lien avec l'équité ouvrait de nouvelles perspectives.

Un code éthique pour moi est un ensemble de règles conformes aux valeurs définies par une collectivité qui a vocation à être connu et appliqué par l'ensemble du personnel et des parties prenantes. Il a pour objectif principal de prévenir les comportements personnels qui seraient nuisibles pour la collectivité et de faire respecter les droits et devoirs de l'ensemble des parties prenantes.

Comment un code éthique d'entreprise participe à un management équitable et pourquoi toute collectivité doit trouver un bénéfice à mettre en place un code éthique? C'est ce que je tenterai d'expliquer dans le billet suivant (ou les billets suivants suivant mon inspiration)

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. A bientôt pour la suite....



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire