lundi 1 février 2016

Avant d'agir, se rappeler que tous les Hommes sont différents mais certains sont plus différents que d'autres.



Sur le profil Facebook d'Eric Emmanuel Schmitt, j'ai trouvé un billet qui lui avait été inspiré par le dessin ci dessus qu'un ami lui avait envoyé. Ce dessin lui avait inspiré une réflexion sur la difficulté à se comprendre en particulier liée à la croyance que nous sommes tous pareils car nous vivons tous dans un monde "global" saturé de moyens de communications et inondés de produits identiques d'un bout à l'autre de la planète. Vous pouvez lire son billet Billet E.E.Schmitt

Ce dessin aussi m'a inspiré quelques réflexions que je vous propose pour réflexion.


Nous ne sommes pas tous pareils, nous n'avons pas la même histoire, nous n'avons pas été plongé dans le même environnement, nous n'avons pas forcément la même langue maternelle, nous n'avons pas été éduqués de manière identique, les mots ne signifient pas forcément la même chose pour chacun de nous donc si nous communiquons ou agissons comme si les autres étaient similaires à nous nous risquons fort de nous tromper ou de ne pas être compris.

Quelques exemples au hasard de mes expériences ou de mes lectures
 - En allemand, le verbe est souvent rejeté à la fin de la phrase donc pour comprendre ce que quelqu'un veut dire, il faut attendre qu'il ait fini sa phrase. C'est donc une habitude ancrée dans le moeurs de ne pas couper la parole aux gens avant qu'ils aient fini leur phrase. Autant dire que si la passion nous entraîne à couper la parole, comme cela se pratique couramment parfois,cela paraîtra très impoli et dégradera les relations.

- Pour rester au niveau sur le sujet de l'Allemagne, dans ce pays, la parole vaut contrat ! alors qu'aux USA seul un document légal crée une obligation. Malheur a celui qui promettrait quelque chose et ne tiendrait pas parole que ce soit en politique ou dans les relations commerciales. Je traitais les achats d'équipements pour une société française et la plupart des fournisseurs étaient allemands. Pour accélérer les processus d'investissements, j'avais pris l'habitude de passer commande d'une nouvelle machine par téléphone avant même que nos autorisations internes aient toutes été obtenues...et le fournisseur lançait aussitôt la mise en fabrication sur ma seule parole. Et j'étais bien conscient que j'avais intérêt à obtenir les autorisations internes requises afin de pouvoir émettre la commande officielle sous peine de perdre un fournisseur indispensable. Dans beaucoup d'autres pays, jamais le fournisseur ne lancera la fabrication avant d'avoir reçu la commande officielle car la parole donnée n'engage que "ceux qui y croient" mais pas en Allemagne.
  
- Dans la société où je travaillais nous avons reçu la visite du futur président d'une société qui venait d'être crée en Chine et il nous a raconté l'anecdote suivante. Il avait une secrétaire chinoise de la république de Chine et à plusieurs reprises il lui avait demandé d'effectuer une tâche donnée, La secrétaire acquiesçait et revenait plus tard en ayant effectué une tâche tout à fait différente  En caricaturant, il lui demandait de constituer un dossier et elle revenait en ayant passé commande de mobilier de bureau. Il n'arrivait pas à comprendre ce comportement jusqu'à ce qu'il réalise que la secrétaire ne comprenait pas toujours son anglais qui était leur langue commune et que pour ne pas perdre la face elle faisait "n'importe quoi" plutôt que de lui demander de répéter sa demande. Autant dire que la démarche qualité : reconnaître ses erreurs et apprendre d'elles n'était pas innée dans cette société nouvellement crée.

- Dans les pays nordiques on s'attend à ce que chacun suive les règles et on n'hésite pas à interférer dans la vie du voisin pour le contraindre à suivre les règles. Ce serait un comportement jugé absolument déplacé dans la plupart des pays non nordiques. Quand j'habitais aux Pays Bas, qui n'est pas vraiment nordique mais qui y ressemble par certains aspects, des voisins hollandais sont venus gentiment m'indiquer où je pouvais trouver de l'aide pour laver ma voiture ou mes vitres car elles dépareillaient le quartier suivant la règle non écrite que tout doit être propre !

- Des visiteurs japonais, venus pour évaluer un processus de fabrication et qui étaient toujours d'accord avec tout ce qui était dit mais qui ensuite manifestaient leur désaccord ou reposaient les mêmes questions sur les mêmes sujets : leurs règles de politesse leur interdisaient de manifester un désaccord envers leurs hôtes mais pas de poser sans fin les mêmes questions

- Sans aller chercher très loin, au sein du même pays combien il est facile de ne pas se comprendre et de créer ainsi des source de tension voire des conflits fondés sur un seul malentendu « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre" (Bernard Werber ). 
Comment anticiper et comprendre les agissements de quelqu'un guidé par ses croyances si on n'a pas les mêmes croyances ? Comment comprendre que les croyances religieuses peuvent influencer les décisions de travail si on est soi-même athée ou agnostique ? 

- Quand vous discutez avec quelqu'un et que dans la conversation il dit "mais je pensais que...." c'est sans doute qu'il vient de réaliser qu'il y avait une malentendu ou une incompréhension entre vous. Combien de fois entendez-vous ce "mais je pensais que..." Et combien de fois aurait-il été utile de l'entendre pour éviter incompréhension ou malentendu qui pourront conduire à des "ratés" futurs
  
- A un niveau collectif aussi, les environnements sociaux et économiques différents peuvent conduire à des comportements qui peuvent nous paraître absurdes et irrationnels. 
Un exemple avec la construction de logements neufs en Chine. Il y a des dizaines de villes fantômes en Chine et quantité de logements inhabités. Alors quelles sont les raisons qui conduisent à toujours construire autant de logements qui restent vides ? Elles sont multiples : 
 - beaucoup d'épargne cherche à se placer
 - les dépôts bancaires sont à taux d'intérêt négatifs donc on ne peut pas garder d'argent sur les comptes de dépôt
 - il y a peu de placements financiers disponibles
 - les épargnes servent à acheter des logements qui ne sont pas loués car le rendement de la location est faible (moins de 1%)
 -  les propriétaires n'excluent pas de s'installer dans le futur dans ces appartements quitte à revendre leur logement actuel situé dans une zone plus demandée.
En quelque sorte les logements et l'achat de logement jouent le rôle que jouait l'or à certaines périodes: de l'épargne de précaution qui ne rapporte rien mais qui perd sans doute moins de valeur que d'autres placements.
Un comportement absurde en Europe, celui qui a amené la presque faillite de l'Espagne peut être un phénomène logique et durable en Chine. 

Et tous ces allemands, chinois, japonais, nordiques, ou tout simplement nos voisins de bureau vivent comme nous, lisent les mêmes médias, ont les mêmes modes de consommation donc superficiellement nous ressemblent beaucoup. C'est si facile de les considérer comme identiques à nous et ayant les mêmes références  et donc de créer les sources de futurs ratés ou malentendu.


Donc que faire pour éviter les malentendus et les incompréhensions ? On ne peut pas se prémunir contre tout, mais on peut faire un minimum pour éviter ou limiter malentendus et incompréhensions. Voici quelques règles utiles :
1. Être conscient que quel que soit votre interlocuteur, même quelqu'un que vous connaissez depuis 20 ans, il peut ne pas comprendre ou ne pas interpréter comme vous.
2. Se rappeler la loi de Murphy que j'ai déjà beaucoup évoquée dans des billets précédents "Si une source d'incompréhension et de malentendu peut se produire, elle se produira...et elle se produira au moment et sur le sujet pour lequel elle fera le maximum de dégâts". Donc sans sombrer dans la paranoïa mais en bonne gestion des risques, mettez en place des contrôles réduire la probabilité d'occurrence de malentendus ou d'incompréhension.
3. Ne pas hésiter à répéter et à faire reformuler les points les plus importants. Des pros de la communication disent que pour être compris de tout le monde il faut répéter 7 fois chaque message avec des mots et des formulations différentes. Ne pas hésiter à mettre par écrit des paroles.
4. Si quelqu'un est immédiatement d'accord avec vous, méfiance ! Il serait étonnant que quelqu'un soit immédiatement d'accord avec vous sur tous les aspects de ce que vous avez dit. C'est sans doute qu'il ne veut pas vous faire de la peine en vous contredisant, ou qu'il n'a pas écouté, ou qu'il n'a pas l'intention de faire ce pour quoi vous croyez qu'il est d'accord ou que ce qu'il a compris a été passé au crible de son interprétation personnelle et est différent de ce que vous avez essayé de dire, etc.

S'il me survient d'autres idées sur ce sujet je reviendrais peut être vers vous. Si vous avez des "trucs" pour limiter le risque de malentendu ou de compréhension, n'hésitez pas à en faire part.

Ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez retourner à vos affaires courantes? Ciao, bonsoir.

P.S. : "Avant d'agir, se rappeler que tous les Hommes sont différents mais certains sont plus différents que d'autres" ...et certains Hommes sont des femmes. Le français est trompeur car homme peut signifier représentant de la race humaine ou personne su sexe mâle. Aussi ai-je pris l'habitude de mettre un H majuscule quand je veux dire la race humaine (mais évidemment quand je parle, on ne voit pas que le H est majuscule !). On peut remplacer Homme par une personne ou des personnes mais j'estime que cela ne "sonne pas bien"...et je trouve paradoxal de remplacer Homme qui est quelqu'un par personne !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire