jeudi 4 février 2016

Il y a pas le feu au lac, mais on ne sait jamais...Comment se préparer à gérer au mieux les risques familiaux, un exemple suisse.

Faut-il stocker des bonbons pour "survivre"
dans un cas d'urgence ?
Consultons la check list ! 
29 billets de ce blog sont consacrés, tout ou partie, à la gestion des risques : identification, quantification, définition des contrôles pertinents, plans de continuité ou de contingence, audits, etc. pour une entreprise ou une collectivité. Dans la lettre quotidienne "Insolentiae" de Charles Sannat, il y avait un article consacré aux plans d'urgence pour les particuliers proposée par les autorités suisses.

Si je résume, comment se préparer pour "survivre au mieux" au cas où un incident se produit qui vient perturber les circuits d'approvisionnement, les fournitures d'utilités, les infrastructures ou qui oblige à une évacuation de son domicile, etc.

J'ai trouvé cet article et le plan d'urgence des autorités très instructifs et un bon exemple de plan de contingence pour les particuliers. Aussi je vous invite à les consulter (et à vous en inspirer pour protéger au mieux votre famille au cas où...)

Voici l'article de Charles Sannat : Plan d'urgence pour particuliers en Suisse

Voici le site géré par les autorités suisses : https://alertswiss.ch/fr/infos-conseils/plan-durgence/ qui comprends entre autres, un document .pdf téléchargeable pour vous aider à créer votre plan de contingence ainsi qu'une check list des objets et documents à avoir facilement disponibles.

Je prends souvent l'exemple de la Suisse comme un pays qui "fait tout bien" dans tous les domaines mais une fois encore ils montrent l'exemple à suivre. Si on ne parle jamais des risques, on ne sera jamais prêt à faire face le jour où ils se matérialiseront. 

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez vous consacrer de nouveau à vos activités ordinaires. Ciao, bonsoir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire